Un sacré coup de filet après 17 mois d’enquête. Mardi, la police cantonale vaudoise et la police nationale française ont interpellé treize personnes suspectées d’être impliquées dans l’attaque d’un fourgon de transfert de fonds au Mont-sur-Lausanne, selon un récent article publié dans le journal La Côte.

Cinq personnes ont été appréhendées en Suisse dont une a été placée en arrestation provisoire à disposition du Ministère public central vaudois, indique la police dans un communiqué. En France, huit personnes ont été interpellées.

Le 20 juin 2019, vers 0h30, le véhicule avait été bloqué dans la zone industrielle En Budron. Les convoyeurs avaient été contraints de sortir du fourgon pendant que les agresseurs s’emparaient d’une partie de l’argent. Les auteurs de l’attaque avaient ensuite pris la fuite après avoir incendié les véhicules.

Déjà une arrestation durant l’été 2019

Une équipe commune d’enquête avait été créée peu après les faits par les autorités judiciaires suisses et françaises. Cette vaste opération a été menée conjointement par la brigade Délinquance sérielle de la police de sûreté vaudoise, l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et la police judiciaire de Lyon.

Un suspect avait déjà été arrêté, durant l’été 2019, en Espagne à la demande du Ministère public central vaudois. Il s’agit d’un ressortissant français de la région lyonnaise. Il a été extradé en Suisse en août 2020 et il est toujours incarcéré. Les investigations se poursuivent afin de déterminer le rôle joué par les suspects.

Source: La Côte