C’est une nouvelle technique qui effraie les Parisiens. Depuis cet été de nombreux résidents d’appartements ont vu leurs serrures forcées avec de l acide en région Parisienne. Les cambrioleurs agiraient en équipe.

Une technique rapide et sans bruit, à laquelle ont recours des cambrioleurs de l’ Ouest  parisien, interpelle la police.  Des escrocs utiliseraient depuis plusieurs semaines un étrange liquide qui permet de fracturer une porte et de commettre de nombreux cambriolages en toute discrétion, rapporte Capital.fr.

Les voleurs, qui échappent pour le moment aux forces de l’ordre, verseraient vraisemblablement de l’acide ou de l’azote liquide dans le barillet des serrures pour fracturer les portes d’entrée et les coffres-forts d’habitants des Hauts-de-Seine et des Yvelines partis en vacances ou absents. Une fois sur place, ils ne se saisiraient que de l’espèce et de bijoux et laisseraient le matériel informatique et numérique : il s’agirait de “la marque de la délinquance organisée car ils font preuve d’une certaine maîtrise”, estime un fonctionnaire interrogé par nos confrères. Ils auraient ainsi déjà dépouillé une cinquantaine de personnes.

La méthode, inédite, interpelle les enquêteurs appelés pour des cambriolages en région parisienne. Chaque fois, les victimes retrouveraient leur logement retourné, et des traces orange ou jaunes laissées par le mystérieux liquide. “Ça fait vraiment bizarre et c’est super-inquiétant de prendre conscience qu’on peut forcer votre porte sans que personne ne s’en rende compte”, témoigne Pierre, cambriolé pour la première fois depuis son emménagement il y a plus de dix ans.

Pour l’instant, la police accumule les indices et empreintes, en espérant que les cambrioleurs à l’acide commettent une erreur. “On ne sait pas s’il s’agit de vieux routiers du vol par effraction, d’une bande originaire d’Europe de l’Est ou d’une cité parisienne”, admet un policier.

Source: Capital. fr/ Source photo: Shutterstock Nancy Beijersbergen