La police cantonale fribourgeoise met en garde contre des arnaqueurs qui effectuent des achats sur Internet en utilisant votre numéro de natel. Un phénomène qui touche toute la Suisse. La police cantonale fribourgeoise a lancé un appel à la vigilance. Depuis plusieurs mois, des arnaqueurs effectuent des achats aux frais de tiers en s’appropriant des

La police cantonale fribourgeoise met en garde contre des arnaqueurs qui effectuent des achats sur Internet en utilisant votre numéro de natel. Un phénomène qui touche toute la Suisse.
La police cantonale fribourgeoise a lancé un appel à la vigilance. Depuis plusieurs mois, des arnaqueurs effectuent des achats aux frais de tiers en s’appropriant des numéros de portable. Les plaintes pénales à ce sujet sont en augmentation.

La manière de procéder est presque toujours la même: l’arnaqueur obtient les données d’accès sur un profil Facebook ou Instagram d’une personne au hasard, ou il crée un nouveau profil en reprenant les noms, photos et informations de cette personne. Ensuite, il contacte les amis de cette personne, par le biais d’un message personnel et leur demande leur numéro de portable sans indiquer le motif. Comme la relation de confiance est présumée, l’ami accepte cette demande.

Avec le code de confirmation

En parallèle, l’escroc prépare son achat sur internet. Dès qu’il est en possession du numéro de portable, il ne lui manque qu’un dernier élément pour commettre l’escroquerie et réaliser l’achat: le code de confirmation. Celui-ci est logiquement envoyé sur le portable de la victime. Pour cette raison, l’auteur – toujours par le biais du chat Facebook ou Instagram – lui demande de lui communiquer le fameux code. Le montant est alors débité, et bonjour la prochaine facture de téléphone !

La police conseille donc de faire preuve de prudence lors de l’invitation d’un ami déjà existant sur les réseaux sociaux et de ne jamais transmettre son numéro de portable sans bonne raison. Il convient également de ne pas transmettre les codes reçus par sms. En cas de doute, vous pouvez prendre contact avec l’ami en question pour l’informer de la situation et contacter la police.