7 juillet au matin, divers systèmes informatiques de comparis.ch ont été bloqués à la suite d’une cyberattaque de type rançongiciel. Une semaine après les faits, le site Internet comparis.ch ainsi qu’un grand nombre des systèmes informatiques internes ont été restaurés et sont accessibles de manière habituelle et sûre, selon le journal les 20Minutes.

Outre les actions de sabotage et de chantage, il est probable que certaines données aient été dérobées. Cette éventualité tout comme les risques qui en découlent font actuellement l’objet d’investigations approfondies. Les utilisateurs de Comparis et de ses sociétés sœurs possiblement affectés seront directement informés. «La transparence nous tient à cœur. Les experts en cybersécurité estiment que le risque d’utilisation criminelle des données est faible. Toutefois, nous informons nos clientes et nos clients à titre préventif, afin de les sensibiliser sur les possibles risques qui résultent de cette attaque», explique Steven Neubauer, CEO de Comparis. 

Comparis dit avoir immédiatement mis en œuvre les mesures nécessaires à la protection de toutes les données. Le groupe Comparis a saisi les autorités de poursuite, déposé plainte et travaille sur cette affaire en étroite collaboration avec les unités spécialisées en cybercriminalité de la police de Zurich. Le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence a également été informé.

Source: 20 Minutes. Source photo: Shutterstock