Gare aux faux techniciens Microsoft. Depuis le début de l’année, les auteurs d’arnaques ont déjà subtilisé près de 900’000 francs rien qu’en Suisse romande, où les polices cantonales recensent 280 cas. Elles tirent la sonnette d’alarme, selon un récent article publié dans Le Matin.ch.

Une fenêtre pop-up qui alerte sur un problème à l’écran, un son d’alarme insistant qui retentit. Le message d’alerte suggère de contacter le support technique par le biais du numéro de téléphone affiché. En l’appelant, on risque gros. Les arnaques au faux support technique, ou «arnaque Microsoft» se multiplient en Suisse romande. Les polices cantonales enregistrent déjà 280 cas depuis le début de l’année pour un montant d’environ 900’000 francs, selon les communiqués.

Le procédé est le suivant: le malfaiteur prétexte un problème informatique grave. Il prend le contrôle de l’ordinateur en se faisant passer pour un employé d’un centre d’assistance informatique. Il peut ainsi extraire données bancaires et informations de comptes. Il arrive même qu’il facture ses «services» à la victime et l’encourage à se connecter à son e-Banking pour valider des transactions.

Que faire face aux arnaques ?

La police suggère les comportements suivants:

  • Ne pas se fier au numéro qui s’affiche sur l’écran
  • Tout de suite mettre fin aux appels non sollicités provenant de soi-disant opérateurs de Microsoft ou d’autres services d’assistance informatique
  • Si vous êtes victime, il est important de couper la connexion internet, d’éteindre l’ordinateur et de bloquer immédiatement ses cartes. Il faut contacter la police au plus vite.

Source article: Le Matin.ch/ Source image: Creativa images/ Shutterstock